Une certification nationale pour les organismes de formation comme MISSIONS-CADRES, d’ici 2021

La réforme de la formation professionnelle fixe une nouvelle étape aux organismes de formation d’ici 2021 : une certification qualité basée sur un référentiel national.

Certification formation

Après la certification Datadock dont bénéficie MISSIONS-CADRES, société de portage salarial reconnue comme organisme de formation, c’est un nouveau challenge qui se présente pour répondre aux exigences de la loi à venir.

Qui sera chargé de mettre en place la nouvelle certification ?

Aujourd’hui, trois organismes se chargent des certifications : le COPANEF, le CNEFOP et le FPSPP. France compétences, établissement public national regroupant l’Etat, la Région et les partenaires sociaux remplacera ces organisations. La nouvelle entité prendra en charge la mise en place de la nouvelle certification, obligatoire pour bénéficier d’un financement public ou paritaire.

Pourquoi une nouvelle certification nationale ?

Elle a vocation à remplacer les nombreux labels et certifications existants pour une meilleure transparence et lisibilité auprès des usagers. La mise en place de DATADOCK devrait donc disparaître au profit de cette nouvelle certification qui entend aller plus loin que les 6 critères retenus jusqu’à présent.

Quels seront les critères de la certification nationale ?

Début 2018, près de 30 000 organismes de formation étaient certifiés sur DATADOCK. Doit-on considérer que les heures de travail des permanents de MISSIONS-CADRES pour être référencé sont perdues ? Il semblerait que non, dans la mesure où les critères existants serviraient de base aux futurs critères qui seront définis par décret. Si on ne connait pas encore aujourd’hui quelles seront les nouvelles obligations (certains avancent la capacité d’adaptation aux nouvelles technologies ou la solidité financière), le principe de l’audit devrait se systématiser.

D’ici là, le contrôle prévu par Datadock va se développer

Le contrôle à postériori des actions de formation doit se renforcer en 2018. L’objectif affiché par Datadock étant de vérifier in situ 800 organismes de formation.

© Illustration : Olivier Le Moal - Fotolia

 

Retour