Auto-entrepreneur

Qu’est-ce qu’un auto-entrepreneur ?

L’auto-entrepreneur ou micro-entrepreneur (depuis 2015) est un entrepreneur individuel qui choisit un statut « allégé » par rapport à une autre structure d’entreprise. Le statut simplifie un certain nombre de procédures : une déclaration d’activité rapide, des cotisations sociales qui se règlent en fonction du chiffre d’affaires déclaré tous les mois ou tous les trimestres, une affiliation au RSI pour les cotisations sociales. Un prélèvement libératoire sur le revenu est également possible en fonction de la nature de l’activité et du CA réalisé.

Ce statut présente également des inconvénients de taille :

  • Un CA plafonné à 33 100 € HT pour les activités de prestation de services
  • Un CA plafonné à 82 800 € HT pour les activités d’achat et de vente de marchandises.
  • Pas de TVA
  • Une couverture sociale peu attrayante et surtout incomplète en cas de faible chiffre d’affaires
  • Des taxes qui évoluent : taxe sur la formation, cotisation foncière des entreprises depuis le 1erjanvier 2014, calculée au prorata du CA même en cas d’absence de local professionnel.
  • Responsabilité civile professionnelle à sa charge
  • Un relatif isolement en cas de contentieux ou de retard de paiement
  • Des difficultés d’accès aux appels d’offres eu égard à une certaine méfiance vis-à-vis du statut et au manque de garanties financières.

Il est nécessaire pour chaque porteur de projet de bien mesurer les avantages et les inconvénients d’un tel statut.

Comparaison entre le portage salarial et l’auto-entreprise


Micro-entreprise Portage salarial
CA Plafonné Non plafonné
Charges sociales Forfait mensuel ou trimestriel En fonction de la mission et intégré à la fiche de rémunération
TVA Non Oui
Couverture sociale RSI Régime du salariat : assurance maladie, maternité, retraite... + complémentaire santé professionnelle
Responsabilité civile professionnelle Assurance à prendre soi-même Prestation de la société de portage
Pôle Emploi Pas de droits en cas de cessation Des droits en cas de fin de mission
Facturation Gérée par l’auto-entrepreneur Gérée par la société de portage Chez MISSIONS-CADRES, avance de la rémunération avant la facturation du client final.
Compte bancaire Compte professionnel exigé Compte personnel
Contentieux Géré par le professionnel Géré par la société de portage salarial
Frais de gestion Non Oui
Prélèvement fiscal et social 24,8 % pour les prestations de services, hors cotisation foncière des entreprises, taxe sur la formation et responsabilité civile professionnelle. Entre 45 et 50 % avec les frais de gestion compris

Chez MISSIONS-CADRES, certains professionnels cumulent le portage salarial et la micro-entreprise afin de pouvoir augmenter leur CA et disposer d’une couverture sociale plus intéressante.

Pour en savoir plus : www.autoentrepreneur.com