Pouvoir d’achat des portés : les bonnes et mauvaises surprises en 2019

Traditionnellement, le 1er janvier est signe de changements. A quoi s’attendre pour cette année 2019 ? Quelles mesures favoriseront l’augmentation du pouvoir d’achat des portés ? Lesquelles seront moins avantageuses ? Le point avec MISSIONS-CADRES.

Pouvoir d'achat en 2019

Traditionnellement, le 1er janvier est signe de changements. À quoi s’attendre pour cette année 2019 ? Quelles mesures favoriseront l’augmentation du pouvoir d’achat des portés ? Lesquelles seront moins avantageuses ? Le point avec MISSIONS-CADRES.

Les nouveautés sur le bulletin de paie des portés

La mesure la plus visible est l’entrée en vigueur du prélèvement à la source qui impactera forcément le salaire net du contribuable en portage salarial. D’autres prélèvements vont évoluer : la modification du calcul des cotisations pour la retraite complémentaire, suite à la fusion de l’AGIRC-ARCCO. Le montant du plafond mensuel de la sécurité sociale est fixé à 3 377 € pour l’année 2019, soit une augmentation de 2% par rapport à 2018. Cette valeur référence est importante puisque c’est à partir de son montant que certaines cotisations sociales sont calculées : retraites complémentaires, mutuelles, prévoyance. Son augmentation entraînera mécaniquement une diminution du salaire net.

Frais de la vie quotidienne

À compter du 1er janvier, les tarifs réglementés du gaz baisseront de près de 2% et leur augmentation sera gelée jusqu’à la fin juin 2019. A contrario, les tarifs de l’électricité risquent, eux, de flamber dès février 2019. Une hausse de 2,3% est attendue.

Le prix du timbre, valeur symbolique de référence, connaîtra une flambée dès le 1er janvier avec une hausse de 10% !

Du nouveau pour les automobilistes portés

Côté mobilité, les récents événements ont donné de l’oxygène pour quelques mois ! La hausse des taxes sur l’essence, le diesel et le fioul prévue en janvier est annulée. Autre mesure suspendue, les nouveaux contrôles techniques plus exigeants et qui devaient se traduire mécaniquement par une hausse de la prestation pour l’automobiliste. Les primes à la conversion automobile sont élargies et pourraient atteindre 4000€ pour certains foyers.

Par contre, les assurances auto vont augmenter de 1 à 2% et il en coûtera de 0,10% à O,40% de plus pour emprunter l’autoroute !

Finances et assurances

Et qu’attendre de nos banques et de nos assurances ? Bonne nouvelle, les banques gèleront leurs tarifs pour l’année 2019. Quand à l’assurance habitation, elle va augmenter de 1 à 2%. Les complémentaires santé vont également connaître une hausse suite à la nouvelle taxe de solidarité additionnelle prévue par le gouvernement.

Des mesures sociales

D’autres mesures sociales concernant notamment les salariés classiques les moins bien rémunérés seront mises en œuvre : l’augmentation du SMIC via la réévaluation de la prime d’activité gérée par la CAF, la prime de fin d’année, la défiscalisation des heures supplémentaires, la possibilité donnée aux entreprises de verser une prime exceptionnelle de fin d’année à leurs salariés. Autant de mesures qui peuvent peut-être toucher certains actifs qui ont une activité salariée classique et qui recourent ponctuellement au portage salarial.

Sources : www.service-public.frwww.lesfurets.comwww.publicsenat.fr

© Illustration : Cpro - Fotolia

 

Retour