7 décembre 2018, Soirée de remise du Prix Pierre-François Caillé de la traduction

Chaque année en décembre, le prix Pierre-François Caillé de la traduction est remis à un lauréat, traducteur ou traductrice qui commence sa carrière dans l’édition. Cette année, rendez-vous le 7 décembre 2018 à 18h45 à l’Institut National des Jeunes Aveugles, boulevard des Invalides, Paris. Inscription obligatoire sur secretariat@sft.fr
pour une soirée passionnante dans l’univers de la traduction littéraire.

Prix traduction

C’est en hommage à Pierre-François Caillé, président d’honneur et co-fondateur de la Société française des traducteurs, que le prix qui porte son nom a été créé en 1981. Organisé par la SFT avec le concours de l’ESIT et de l’Université Sorbonne Nouvelle Paris 3, il récompense chaque année un traducteur ayant au maximum à son actif trois ouvrages littéraires de fiction ou de non fiction, dont la dernière traduction a été publiée au cours de l’année qui précède la remise du prix.

Qui sont les lauréats 2018 ?

Composé d’une quinzaine de professionnels de la traduction dont certains sont enseignants, le jury devra se prononcer pour élire le lauréat 2018 parmi six candidats :

  • Julia Chardavoine, traductrice de l’œuvre espagnole Gabacho, d’Aura Xiloen, aux éditions Liana Levi
  • Laurence Foulon, traductrice de l’œuvre russe Ma découverte de l’Amérique, de Vladimir Maïakovski, aux éditions du Sonneur
  • Alexandre Pateau, traducteur de l’œuvre allemande Le Buson, de Peter Bichsel, aux Editions d’en bas.
  • Benjamin Pécoud, traducteur de l’œuvre allemande Des éléphants dans le jardin, de Meral Kureyshi, aux Editions de l’Aire
  • Jean-Christophe Peuch, traducteur de l’œuvre russe Suicide, de Mark Aldanov, aux Editions des Syrtes
  • Anita Rochedy, traductrice de l’œuvre italienne Les huit montagnes, de Paolo Gognetti, aux Editions Stock.

Traducteurs littéraires portés et si vous candidatiez ?

Vous avez traduit au plus trois œuvres littéraires comprenant celle pour laquelle vous souhaitez candidater en 2019. Pour participer, contactez votre maison d’édition. Elle devra répondre à l’appel à candidature lancé chaque année en mars/avril et fournir au jury votre CV mis à jour et deux exemplaires de votre ouvrage.

Outre l’intérêt de participer à un prix de grande renommée, le lauréat est soutenu dans la promotion de son livre et reçoit entre autre la somme de 3000 €.

En attendant 2019, il est encore temps de s’inscrire pour participer à cette belle manifestation en plein cœur de Paris le 7 décembre.

Pour tout connaître sur le prix Pierre-François Caillé de la traduction, rendez-vous sur le site dédié : https://prixcaille.fr/jury.html

© Illustration : BillionPhotos - Fotolia

 

Retour